Service gratuit et accessible à tous

Créer un blog

Tout savoir sur les chevaux

Les 7 jeux de Pat Parelli

Tout d'abord pour avoir un cheval confiant on peux commencé par les 7 jeux de Pat Parelli.

C'est une méthode douce, qui amène le cheval à faire les directives sans le forcer. Parelli s’est inspiré par les jeux pratiqués par les chevaux eux-mêmes.

Les chevaux ont besoin d'un leader que l'on respect et sur qui ils peuvent se fier, en cette présence, ils deviennent calme et docile.


Les sept jeux Parelli:

1- Le jeu de l'amitié

2- Le jeu du porc-épic

3- Le jeu de la conduite

4- Le jeu du yo-yo

5- Le jeu du cercle

6- Le jeu du déplacement latéral

7- Le jeu du passage étroit


 

Il est primordial que chaque jeu soit accompli avant de d√©buter le suivant.

1- Le jeu de l'amitié

La premi√®re √©tape est le jeu de l'amiti√©. Ce jeu consiste √† d√©velopper une confiance absolue du cheval vers son ma√ģtre. Il faut d√©buter doucement en rassurant √©norm√©ment le cheval. Il doit accepter de se laisser toucher partout, de la queue aux oreilles. Poussez m√™me la technique avec un sac en plastique. Le cheval doit accepter de se laisser passer une longe autour du cou, des pattes, du dos ou de la t√™te tout en restant immobile. Vous devez pouvoir sauter, courir et lever les bras vivement autour de lui, sans que le cheval ne sursaute.

Attention, ce jeu ne consiste pas a effrayer le cheval, mais au contraire, c'est lui prouver que vous ne lui ferez jamais aucun mal. cette étape peut-être parfois longue sur un sujet nerveux, mais se n'est qu'une fois réussies que vous pourrez amorcer une amitié sincère.

EXEMPLE SUR LA VIDEO

1- Le jeu de l'amitié

2- Le jeu du porc-épic

Le jeu suivant est le jeu du Porc-épic, le but du jeu est de diriger le cheval par une simple pression d'un doigt sur des points stratégiques. Les chevaux ont un reflex d'opposition inscrit dans leurs gènes, celui-ci fait partie intégrale de leurs moyens de défense qui consiste a se débattre contre toute pression.

Le jeu du porc-√©pic apprend √† votre cheval √† c√©der ou plut√īt √† s'√©carter de la pression, principalement celle de vos doigts.

La technique est de faire une pression continue avec vos doigts, et assurez-vous de rel√Ęcher la tension imm√©diatement lorsque le cheval c√®de. Remplacer alors la pression par une caresse au m√™me endroit. Le cheval comprendra vite que pour retrouver le confort, le mieux est de c√©der.

Attention, car les chevaux sont tr√®s forts √† ce petit jeu,certains sont t√™tus, et ne rel√Ęchent pas facilement, prenez donc solidement votre appui, et poussez aussi fort que vous pouvez. Au besoin, si le cheval a envie de bousculer, utiliser le bout d'un b√Ęton, ou d'un objet rigide non pointu.

Lorsque le cheval aura compris le but du jeu, vous verrez qu'un simple toucher suffira pour le faire reculer, avancer, tourner,monter ou descendre la tête, sans aucune résistance.

EXEMPLE SUR LA VIDEO

2- Le jeu du porc-épic

3- Le jeu de la conduite

Le troisième jeu de la méthode de dressage éthologique de Pat parelli est un jeu de "chasse chasse " que les chevaux pratiquent eux même. Celui-ci vient tout juste après celui du porc-épic, car le cheval doit apprendre à s'écarter de votre pression physique, avant de céder à votre pression mentale. Il s'agit en fait d'un langage de suggestion, si le cheval ne cède pas à votre suggestion, il va se heurter à la pression physique d'une longe, d'une cravache ou de votre main.

Comprenez bien que vous ne cherchez pas à heurter le cheval,mais s’il ne s'écarte pas, il va se heurter... Il y a bien là une nette différence, et le cheval la comprend très vite.

Par exemple, si vous frappez votre cheval, il vous en voudra, peut-être même se rebellera, et ne comprendra probablement pas la punition. Mais si vous lui suggérez qu'il s'écarte d'un objet, mais au contraire, fonce droit dedans, il va comprendre par lui même qui aurait mieux fait de s'en écarter.

 

Donc, les règles du jeu sont simples, et c'est a lui de décider s’il doit suivre ou non votre suggestion. À la fin de ce jeu, votre cheval se déplacera, à votre guise, avec un simple geste. Mais comme toutes choses, la pratique est la clé du succès.

 

Pour le faire reculer.

Placez-vous environ 1.5m devant votre cheval, puis secouez votre doigt comme pour lui jetez de l'eau en avançant fermement vers lui, puis piquez-le du doigt sur le poitrail fermement.Ce n'est pas confortable pour le cheval, donc il s'écartera de la pression en reculant. Récompensez-le immédiatement.

 

Pour le faire tourner de l'avant-main.

Placez-vous environ 1.5m de son √©paule, puis avancez vers lui progressivement le doigt lev√© vers son oeil, bien sur un doigt dans l'oeil n'est pas confortable, il s'√©cartera de la pression d√®s le deuxi√®me essai. R√©compensez-le imm√©diatement, puis pratiquez les deux c√īt√©s.

 

Pour le faire tournez de l'arrière-main.

Placez-vous environ 2m face à sa cuisse, puis faite virevolter le bout d'une longe et avancez vers lui progressivement jusqu'a se qu'il y ait contact avec la longe sur sa croupe. Félicitez-le immédiatement lorsqu'il se retournera face à vous. La longe sera remplacée par votre main quand le cheval aura compris les règles du jeu.

EXEMPLE SUR LA VIDEO

3- Le jeu de la conduite

4- Le jeu du yo-yo

 

Avec ce jeu, il s'agira de faire reculer le cheval, puis de le faire revenir vers vous. Même si le départ n'est pas parfaitement rectiligne, c'est cela qu'il faudra obtenir à la fin.

 

Certains chevaux ont une résistance à reculer, d'autres ne s'empressent pas de revenir. C'est avec ce jeu que vous corrigerez cela.

 

Le jeu débute en trois étapes, commencez par agiter votre doigt, comme pour dire non, tout en balançant la longe, puis poursuivez avec l'avant-bras, puis avec tout le bras balançant fermement la longe, jusqu'a ce que le licol soit secoué. Le cheval reculera instinctivement pour se débarrasser de cet inconfort. cessez immédiatement la secousse et récompensez-la.

 

Recommencez-en le faisan recul√© de deux pas, puis quatre et jusqu'√† ce qu'il soit au bout de la longe. Demandez-lui de revenir, tout en tirant doucement sur la longe, d√®s qu'il fait un pas en avant, rel√Ęcher la pression. Lorsqu'il sera revenu √† vous, r√©compensez-le.

EXEMPLE SUR LA VIDEO

4- Le jeu du yo-yo

5- Le jeu du cercle

Le cinquième jeu, de cet apprentissage, est le jeu du cercle. Ce n'est pas une simple séance de longe, mais c'est ainsi que le cheval apprendra la différence entre les trois allures: le pas, le trot et le gallot.

 

Le r√īle du cheval est de maintenir son allure, jusqu'√† ce que vous lui demandiez de la changer, aussi bien dans le sens horaire qu‚Äôantihoraire.

 

Le secret de ce jeu est de le laisser tranquille tant qu'il fait ce que vous voulez. Par contre, lorsqu'il modifie son allure, imposez-lui quelque chose d'autre.

 

Ramenez-le au centre, puis relancez-le aussi souvent que nécessaire. Faites-le changer de direction. Pratiquez l'alternance des trois vitesses. Soyez imaginatif, et utilisez des obstacles, comme un tronc arbre, faite le passer entre deux barils, etc...

EXEMPLE SUR LA VIDEO

5- Le jeu du cercle

6- Le jeu du déplacement latéral

Le sixi√®me jeu de de la m√©thode de Pat Parelli est le jeu du d√©placement lat√©ral. Cette technique apprend √† votre cheval √† se d√©placer de c√īt√©.

 

Positionnez votre cheval face √† un mur ou une barri√®re pour l'emp√™cher d'avancer. Placez-vous √† c√īt√© de lui, et demandez-lui de s'√©carter de vous lat√©ralement. Si votre cheval maitrise parfaitement le jeu de la conduite, il sera facile pour vous de le faire d√©placer en pointant successivement les deux zones : la t√™te et l'arri√®re-main. Si vous √©prouvez de la difficult√©, vous pouver utiliser une longe en la faisant tournoyer d'une zone √† l'autre.

 

Au bout de quelques tentatives, il va déplacer une partie de son corps, puis l'autre et avec de la pratique, il se déplacera d'un seul bloc et vous n'aurez plus besoin d'alterner le balancement de la longe vers chaque zone.

 

Assurez-vous qu'il se d√©place lat√©ralement aussi bien d'un c√īt√© comme de l'autre, et n'oubliez pas de le r√©compenser grandement.

6- Le jeu du déplacement latéral

7- Le jeu du passage étroit

Le septième jeu est effectué dans le but de rendre votre cheval moins claustrophobe et plus confiant de lui même. Le

cheval ne semble parfois pas connaitre sa propre largeur, et passe à toute vitesse lorsqu'il se sent coincé, ce qui peut devenir dangereux pour vous.

 

Ce jeu confronte le cheval au passage étroit, comme passer une porte, suivre un corridor ou se faufiler entre deux objets.

 

Placez-vous √† 5m, face √† une barri√®re ou un mur, sugg√©rer √† votre cheval de passer entre le mur et vous en utilisant la m√™me technique que le jeu du cercle. Lorsqu'il passera sans probl√®me, r√©duisez la distance jusqu'√† se qu'il ne reste que la largeur du cheval. Vous pouvez aussi ajouter des obstacles pour lui compliquer la t√Ęche. N'oubliez pas de pratiquer les deux sens, et de le f√©liciter grandement.